Milieu de vie | Assomption-Sud—Longue-Pointe


L’intérêt de recherche envers ce milieu de vie urbain a émergé en 2019. Il s’agit d’une recherche-action partenariale réalisée avec la collaboration de différentes parties prenantes du milieu.

Situé à l’Est de Montréal, au bord du fleuve Saint-Laurent et du Port de Montréal, ce secteur urbain dénombre 56 entreprises, en 2011, employant 8350 travailleurs œuvrant surtout dans les secteurs de la logistique et de l’entreposage. ASLP compte aussi l’une des plus grandes bases militaires au Canada. Territoire fortement enclavé, il contient également deux zones résidentielles — Guybourg et Haig-Beauclerk où habitent quelques 1654 ménages — et avoisine les quartiers adjacents de Viauville et qui complètent le secteur de Mercier-Ouest. Pourtant, 85% des 333 hectares de ce vaste territoire sont couverts par des terrains en friche. La Ville et les différentes parties prenantes d’ASLP sont ainsi amenées à trouver un équilibre entre l’opportunité de développement économique et urbain que représentent ces terrains, et la nécessité de favoriser une meilleure cohabitation entre les usages et les usagers — incluant les résidents, travailleurs et autres usagers qui y vivent au quotidien. Cet enjeu a d’ailleurs été mis en évidence en 2019 dans les recommandations émise par l’OCPM dans son rapport de consultation publique, en incitant à améliorer la qualité de vie des résidents et riverains d’ASLP.

Objectifs généraux

Le projet de recherche partenarial porte sur les processus de planification collaborative et les formes d’aménagement des interfaces présentes entre les activités industrialo-portuaires et les milieux de vie, afin de mieux gérer les enjeux de cohabitation des usages.

Plus précisément, le projet de recherche vise à accompagner la Ville de Montréal et les autres parties prenantes dans la coconstruction de connaissances relativement à une démarche de planification sur le territoire d’ASLP. L’OMV s’intéresse particulièrement aux conditions de cohabitation des usages et usagers, avec pour point d’entrée l’aménagement des interfaces entre les sites d’implantation industrielle, le domaine public et les milieux résidentiels.

Il a pour objectif de :

  • Documenter les processus de mise en œuvre des projets favorisant la cohabitation des usages et l’intégration urbaine des activités industrialo-portuaires;
  • Recenser de nouveaux potentiels d’aménagement en regard des opportunités et des pratiques des résidents, travailleurs et usagers locaux;
  • Analyser et comprendre les représentations des usagers et parties prenantes envers les transformations du territoire;
  • Coconstruire et expérimenter des outils de cocréation, de prise de décision et de suivi de projets contribuant à une démarche intégrée du design urbain

Observation participante et non-participante

Pour ce faire, un accompagnement des démarches de planification et des instances de concertation est prévu dans la méthodologie du projet de recherche, incluant une observation participante (impliquant des interventions du chercheur) et non participante (n’impliquant aucune intervention du chercheur).

Accédez ici au Formulaire d’information relatif à cette méthode


Parcours commentés avec les résidents et travailleurs d’ASLP

APPEL À PARTICIPATION

L’OMV – UQAM et le groupe Ville Sonore | Sounds in the City – McGill sont à la recherche de participants afin d’accéder à l’expérience à l’échelle humaine dans un contexte de cohabitation entre les activités industrialo-portuaires et les milieux de vie. À cette fin, des parcours commentés individuels seront réalisés entre la mi-juin et la mi-octobre 2022.

Si vous habitez ou travaillez dans le secteur ou à proximité depuis plus de 6 mois, faites nous part de votre intérêt à participer à un parcours commenté en remplissant le formulaire de recrutement LimeSurvey en français ou en anglais :

ACCÉDER AU FORMULAIRE DE RECRUTEMENT

Vous pouvez aussi lire ou télécharger le formulaire d’information et de consentement (FIC) relatif à cette méthode de recherche aux liens suivants :

FIC EN FRANÇAIS /// ENGLISH ICF



L’appel à participation a été présenté
à la réunion du Comité de milieu du 26 mai 2022.
Le document de présentation est rendu
disponible pour consultation.

Document de présentation en PDF



Lisez sur cet appel à participation (p.6)
et sur d’autres initiatives en cours dans ce secteur
dans cette brochure de l’arrondissement
Mercier—Hochelaga-Maisonneuve (MHM).


Pour en savoir plus…

Pour plus de détails sur ce projet de recherche-action partenarial, sur la démarche d’accompagnement scientifique, sur les premiers livrables de la recherche, et sur les prochaines étapes et opportunités de collaborations, vous pouvez consulter la présentation réalisée par Priscilla Ananian, directrice de l’OMV, dans le cadre de la rencontre du Comité de milieu de l’instance de Concertation d’ASLP du 25 novembre 2021 :

Document de présentation en PDF
Vidéo de la présentation au Comité de milieu
(début à 1:05:38)


Publication des résultats

Explorez les Rapports et fiches synthèses de l’OMV pour accéder aux principaux résultats de cette recherche.


Milieux de vie et activités industrialo-portuaires (2021-2024)

Ce projet partenarial et de recherche-action a été officiellement lancé en mars 2021. Mené sur 4 ans, il a pour but d’approfondir la compréhension des enjeux qui concernent la transformation du territoire et les conditions de cohabitation des usages et usagers à ASLP et dans ses environs. Il vise aussi à mieux définir les modèles de développement des parcs d’activités industrielles, ainsi qu’à faire émerger des potentiels d’aménagement et des pistes de solutions coconstruites par les différents acteurs qui agissent sur le milieu ou qui l’habitent au quotidien.

Sous la direction de Priscilla Ananian, ce projet de recherche mobilise aussi trois cochercheurs à titre de collaborateurs : Sophie Paquin, Richard Morin et François Racine.

Le volet partenarial est assuré dans le contexte du financement institutionnel attribué par Mitacs dans le cadre du programme Mitacs Accélération Grappe (2021), ainsi par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) dans le cadre de son Subvention de développement de partenariat (2021-2024).

Cette recherche est menée avec la collaboration et le soutien financier de la Ville de Montréal. Elle bénéficie aussi de l’appui d’autres partenaires du milieu : l’arrondissement Mercier–Hochelaga Maisonneuve, la Table Mercier-Ouest quartier en santé (MOQS), le Conseil régional d’environnement de Montréal (CRE-Montréal), la grappe CargoM et l’Institut du Nouveau Monde (INM).


Quelques-unes des interfaces entre les implantations industrialo-portuaires, les friches urbaines, le domaine public et les milieux habités sur le territoire d’Assomption-Sud—Longue-Pointe (ASLP) ©OMV, 2021